Cone Beam à Paris 17 (Nollet)

Accueil   »   Examens de radiologie à Nollet | Paris 17   »   Cone beam à Paris 17 – Imagerie Nollet

Le Réseau d’Imagerie Médicale Maussins-Nollet, spécialiste en ostéo-articulaire et en traumatologie sportive, vous accueille au sein de son centre à Paris dans le 17ème pour votre Cone Beam.

cone beam paris cone beam sinus maussins nollet imagerie medicale

Qu’est-ce qu’un Cone Beam ou CB-CT ?

Le Cone Beam ou tomographie volumique à faisceaux conique est une technique d’imagerie médicale utilisant les rayons X (comme la radiographie ou le scanner) et permettant l’acquisition d’images de très grande résolution avec une irradiation très faible.

Habituellement utilisé pour l’imagerie dentaire, sinusienne et ORL, les indications se sont récemment élargies à l’imagerie ostéo-articulaire en raison de la qualité et de la précision des images obtenues.

Principe du Cone Beam

Comme son nom l’indique le Cone Beam utilise un faisceau (Beam en anglais) de forme conique. Celui-ci effectue des rotations autour du patient permettant une acquisition 2D.

La multiplication de ces rotations permet, grâce à un puissant logiciel de reconstruction, d’obtenir une image volumique de la région explorée que l’on peut étudier dans les 3 plans de l’espace.

La résolution est de l’ordre de 100 μ, supérieure à celle du scanner.

Déroulement de l’examen

Le Cone Beam est constitué d’un anneau au sein duquel la région anatomique à explorer est placée : tête pour l’exploration des arcades dentaires ou des sinus, genou, cheville, poignet… L’anneau est court et large et ne pose donc pas de problème chez les patients claustrophobes

Aucune préparation préalable n’est nécessaire. Il n’y a pas besoin d’être à jeun.

Le manipulateur en radiologie est en charge du placement du patient et de l’acquisition.

Si une arthrographie doit être réalisée préalablement, c’est le médecin radiologue qui vous fera l’injection.

L’appareil réalise une acquisition rotatoire qui permet en moins d’une minute d’obtenir un volume qui sera reconstruit pas le logiciel pour donner des images dans les 3 plans de l’espace.

L’acquisition est non douloureuse. Cependant il est important de rester immobile le temps de l’acquisition pour éviter d’avoir des images floues (artefact cinétique). Elle ne demande que l’immobilité.

 Pour détecter certaines pathologies ostéo-articulaires l’examen peut être précédé d’une arthrographie. Cela consiste à injecter dans l’articulation un produit de contraste iodé qui va mouler en négatif les structures anatomiques et permettre de diagnostiquer de petites lésions. Elle en général couplée à une infiltration de cortisone.

 

Une fois l’acquisition réalisée, la reconstruction des images par le logiciel prend une quinzaine de minutes. Le manipulateur vérifie que les images sont de bonne qualité et ne sont pas floues. Il est parfois amené à faire une seconde acquisition.

Les images sont interprétées par le radiologue de manière différée. En effet il y un nombre important d’images au sein du volume exploré et le radiologue étudie la région anatomique dans plusieurs plans pour faire son diagnostic. C’est pour cette raison qu’on ne pourra vous rendre les résultats le jour même et qu’on vous demandera de repasser pour récupérer les images et le compte-rendu.

Indications

En imagerie ostéo-articulaire le Cone Beam permet une parfaite exploration du cartilage et donc la recherche de lésions d’arthrose débutante. Il permet de classer les lésions d’arthrose en 4 grades, suivant la profondeur du cartilage aminci (grade II, moins de 50 % de l’épaisseur du cartilage atteint et grade IV, disparition complète du cartilage avec mise à nu de l’os).

Il permet une analyse parfaite des fissures méniscales du genou permettant de différencier les fissures dues à l’usure des fissures traumatiques qui pourraient nécessiter une réparation arthroscopique. Le Cone Beam permet aussi de repérer et d’évaluer les séquelles d’entorses avec le nombre de ligaments atteints et le degré de rupture. Il est important pour le médecin du sport ou le chirurgien de pouvoir évaluer le degré d’atteinte des lésions ligamentaires en particulier au niveau de la cheville et du poignet.

Le fait de pouvoir réaliser une infiltration dans le même temps que l’arthrographie quand elle est réalisée avant l’examen Cone Beam permet assez souvent de soulager le patient et est une aide diagnostique pour le prescripteur.

 

En imagerie dentaire, le Cone Beam permet la recherche de foyer infectieux, de malposition dentaire, de bilan avant retrait des dents de sagesse ou avant mise en place d’implant dentaire. Pour la pose d’implant on assimile de Cone Beam au Denta-scanner, c’est un examen hors nomenclature et il faudra vous rapprocher de votre mutuelle pour voir quel est le montant du remboursement.

 

En ORL, le Cone Beam permet le bilan des sinusites ou des pathologies de l’oreille.

Avantages

L’avantage essentiel du Cone Beam réside dans la faible irradiation qu’il engendre, entre 2 et 4 fois moindre qu’un scanner. C’est ce qu’on appelle une technique Low Dose.

La résolution est équivalente voire supérieure à celle du scanner permettant une analyse extrêmement précise de la trame osseuse. Ce peut-être très utile pour détecter des micro-fractures.

Lorsque du matériel métallique est présent au niveau de la zone anatomique explorée (amalgame dentaire, plaque chirurgicale par exemple), l’image acquise présente des « défauts » que l’on appelle artefacts. Ceux-ci sont visibles dans beaucoup de modalités d’imagerie (IRM, scanner) mais ils sont moindres en Cone Beam qu’en scanner.

Si vous souhaitez vous entretenir avec un membre de notre équipe, vous pouvez joindre notre secrétariat au

INFO COVID-19
CORONAVIRUS

Nos centres de radiologie et d’imagerie Nollet et Maussins sont ouverts aux horaires habituels.

 

Nous renforçons les mesures d’hygiène et de prévention en suivant les recommandations des autorités publiques, afin de continuer à vous accueillir dans les meilleures conditions. 

 

Lors de votre venue, nous vous prions de vous présenter avec votre ordonnance, de porter un masque, et dans la mesure du possible de venir seul(e). Si vous êtes accompagné(e), la personne devra rester en dehors du centre. L’accueil est sécurisé avec du gel hydro-alcoolique pour lavage des mains et des hygiaphones.

Tout notre personnel, comme les médecins, portent des masques. Les salles d’attente sont aménagées afin de respecter les distances de sécurité. Un bionettoyage est réalisé dans les salles et les cabines entre chaque patient. Afin de réduire le temps d’attente dans nos centres, nous vous donnerons un code d’accès afin de consulter votre compte-rendu (et l’imprimer si nécessaire) et vos images via un lien sécurisé sur notre site internet.